Considéré jadis comme toxique et indésirable, le sélénium est un exemple type de nouvel « oligo-élément » essentiel. Utilisé à doses convenable, il est d’une grande importance pour l’animal et pour l’homme.
Objet de nombreuses recherches et publications scientifiques dans les pays anglo-saxons, il doit être rangé dans les « grands » parmi les nutriments essentiels, au même titre que la vitamine C.
ALTERATION
Il est détruit par la cuisson et par les métaux toxiques : mercure et cadmium.
STOCKAGE DANS L’ORGANISME
Chez l’homme il est stocké en partie dans les testicules et est expulsé avec le sperme.
LES PRINCIPALES FONCTIONS
Il lutte contre le vieillissement
Il possède des propriétés anti-cancéreuses
Il protège contre les affections cardio-vasculaires
Il stimule le système immunitaire
Il a un pouvoir désyntoxiquant contre les métaux toxiques, l’alcool, le tabac, la fumée
Il aide a conserver l’élasticité de la peau
Il accroit la puissance sexuelle masculine
Il agit contre la formation de cataracte lorsqu’il est pris fortes doses
PRINCIPAUX SYMPTOMES DE CARENCE
Les populations vivant dans une région pauvre en sélénium sont plus sensibles que les autres au cancer et aux maladies cardio-vasculaires
Les enfants nourris exclusivement au lait de vache peuvent souffrir de manque de sélénium car celui-ci est 6 fois moins riche que le lait humain.
PRINCIPALES SOURCES NATURELLES DE SELENIUM
On le trouve principalement dans les blé germé, les céréales complètes (blé et riz) les oignons, la levure, l’ananas, la viande.
La quantité de sélénium contenue dans les aliments, dépend de richesse du sol en sélénium; les contrées touchées par les glaciations ont ainsi perdu tout leur sélénium, lessivé peu à peu (avec le zinc, le soufre et l(iode) par la fonte des glaces.