Le vanadium n’est pas encore très connu. Il interresse de plus en plus les chercheurs car il intervient dans le métabolisme du cholestérol, notamment en empêchant son dépôt dans les vaisseaux sanguins; c’est donc un protecteur cardiovasculaire car, de plus il diminue les triglycérides.
On le trouve en petites quantités dans les aliments d’origine animale : les huitres, l’huile d’olive 1ere pression à froid, le riz, le tournesol, le maïs, la farine de sarrazin, le soja, l’œuf, la carotte et l’ail.
Toxique en excès, il peut être éliminé par la vitamine C.