SON NOM VIENT DU CELTE : 
L’aloès « Plante de l’immortalité » pour les grands prêtres d’Egypte ancienne, était connu depuis l’Antiquité dans toutes les régions du monde.
UN PEU D’HISTOIRE
L’aloès « Plante de l’immortalité » pour les grands prêtres d’Egypte ancienne, était connu depuis l’Antiquité dans toutes les régions du monde.

C’est chez les Sumériens que l’on retrouve les premières traces de son usage thérapeutique, puis chez les Egyptiens, les Chinois, les Juifs, les Grecs(l’île de Socotra ne fut pas conquise par Alexandre par stratégie, mais pour fournir suffisamment de feuilles d’aloès à ses armées et pour ses expéditions militaires), et les Romains et les Indiens d’Amérique !

La médicine ayurvédienne (ou ayurvedique) dit qu’il rétablit l’équilibre entre les 3 Doshas (Kapha, Vata et Pitta) et les musulmans accrochent les feuilles dans l’entrée de leurs maisons parce que les feuilles représentent un symbôle du bonheur parfait.

Les écrits médicaux d’Hippocrate, Aristote, Celsius, Dioscoride, Pline l’Ancien, Galien, Paracelse, vantent ses vertus.                                                                          L’Aloe vera est une espèce d’aloès (genre Aloe) originaire d’Afrique du Nord, des Canaries et du Cap-Vert. C’est une plante vivace connue depuis l’antiquité en Mésopotamie, dans l’Égypte des pharaons et dans la Grèce antique.                                                                             On pense que ce sont les Espagnols qui auraient apporté les premiers plans d’aloès en Amérique.

OU TROUVER L’ALOE VERA
L’aloe vera est un cactus très répandu sous les climats chauds. Sa particularité de stocker l’eau dans ses feuilles lui vaut d’être considérée comme un cactus. Mais ne vous attendez pas à croiser un aloes sous nos latitudes, en tout cas pas de manière “naturelle”.
L’aloe vera est en effet très répandue dans les pays bénéficiant de climats chauds ou tropicaux, où elle pousse de façon spontanée.Voici les principales destinations où l’on peut trouver de l’Aloé Véra :
         Amérique du Sud
         Asie
         Afrique du Nord ;
         Moyen-Orient…
Et l’Europe alors ? En France, les amateurs d’Aloé Véra peuvent profiter des bienfaits de cette plante, mais la plupart du temps, ce sera en intérieur. Par conséquent, les plantes d’Aloé Véra d’intérieur sont plus “petites” que leurs grandes soeurs Afrcaines ou Américaines, qui peuvent atteindre une taille de 1 mètre au bout de 4 à 5 ans
SON ASPECT :
On le reconnaît à ses feuilles épineuses qui peuvent atteindre 60 centimètres de haut et ses fleurs jaunes ou orange disposées en épis. Elle est considérée comme une plante dépolluante.
LES PRINCIPES ACTIFS  
L’extraordinaire Composition de l’aloes
La feuille d’Aloe vera contient plus de 75 éléments nutritifs et 200 autres composants, ainsi que 20 minéraux, 18 acides aminés et 12 vitamines :
La pulpe d’Aloe vera est comestible et possède des propriétés antibactériennes et antifongiques. Riche en acides aminés et en vitamines, elle peut être utilisée entre autres dans les yaourts, les desserts et les boissons.
Elle contient egalement de nombreuses vitamines A, B1, B2, B3, B6, B9, acide folique, B12, C, E et choline, inositol, niacine (regulateur metabolique)…
 Ainsi que des mineraux : calcium, phosphore, potassium, fer, sodium, chlore, manganese, magnesium, cuivre, chrome, zinc, sélénium (anti radicaux libres)
Des enzymes dont certaines facilitent la digestion (cellulase, lipase, amylase, protease) ou regulent les fonctions hepatiques (phosphatase alcaline), d’autres stimulent les defenses immunitaires (bradykinase), ou president à la vie du muscle (creatine phosphokinase)…
Et enfin des acides aminés dont, parmi les essentiels, isoleucine, leucine, lysine, methionine, phenylalanine, theonine, valine.. et acides gras essentiels.
En favorisant la production d’enzymes, l’aloes, régulateur biologique de premier ordre, renforce le système immunitaire non specifique (aide à la fabrication d’anticorps), et le metabolisme (digestion: travail enzymatique rendant les substances, issues des aliments, solubles dans l’eau et transportables).
En usage externe, il anesthésie les tissus, et arrête donc douleurs et démangeaisons. De plus, la pulpe de l’aloe vera est un aliment énergétique très complet. Enfin, en dermatologie, le gel revitalise les tissus…