Comment se fait-il que vous manquez d’énergie ? Il se peut même que vous ne pouvez pas rester en forme même si vous faites attention à ce que vous mangez. Si vous voulez construire un régime idéal, vous avez besoin de considérations plus profondes qu’un simple calcul de calories ou une liste de ce qu’il faut manger et ne pas manger.

Lien profond entre le rythme circadien et la nutrition

Tracer un tableau chronologique du régime qui suit les rythmes hormonaux circadiens est utile pour favoriser un stockage correct et sain des aliments et de leurs valeurs nutritionnelles et énergétiques. Il étend aux rythmes hormonaux circadiens le succès d’un régime alimentaire correct, en identifiant les phases de la journée où il faut introduire les différents nutriments.

Voici une visite à travers le temps où vous allez être emmené dans un voyage à travers le « temps », en parlant de l’importance du respect des rythmes biologiques de votre corps, dits rythmes circadiens. Ce sont des horloges internes qui, si elles sont respectées et suivies, peuvent être de véritables alliés valables pour la prévention primaire des maladies et l’obtention d’un bon bien-être physique et mental.

C’est un outil utile et pratique, pour vous donner la chance de vous familiariser avec un moyen vraiment puissant en termes de résultats sur le bien-être. Vous en ressentirez vous-même les avantages et, même après peu de temps, vous pourrez constater des changements positifs !

Il est  recommandé toutefois de commencer par de petits pas, sans changer ce qui a été votre routine jusqu’à présent. Un changement lent est mieux accepté par l’esprit, étant beaucoup moins fatiguant et paradoxalement plus puissant.

Il est bon de savoir que :

  • de 12 à 20 heures vous êtes dans le cycle d’appropriation ou d’hypothèse-cibaria
  • de 20 à 4 heures du matin vous êtes dans le cycle d’assimilation
  • de 4 à 12 heures vous êtes dans le cycle d’élimination
  • entre 5:00 et 7 heures, c’est le moment de boire de l’EAU

La lumière du soleil est chargée d’ondes bleues qui stimulent l’éveil, l’adrénaline et toutes les hormones nécessaires au redémarrage. Il y a toutes les ordures ramassées à la fin de la nuit qui doivent être éliminées. Vous avez donc besoin d’eau, de calme et d’amour pour vous-même. Hydrater son corps à jeun, c’est bien, le matin c’est bon de boire. Il est bon de prendre soin de son esprit en même temps que de son corps et d’avoir des pensées positives.

Votre corps est occupé à « faire le ménage » et à « redémarrer les moteurs »

De 5 à 7 heures du matin, le côlon a besoin d’eau pour pouvoir faire son travail correctement (éliminer les déchets tous les jours de la semaine), C’est pourquoi le matin est le meilleur moment pour boire de l’eau, mais c’est aussi le pire moment pour prendre de la caféine qui agit comme un diurétique en prélevant de l’eau du côlon pour l’amener aux reins et à la vessie et l’expulser.

Le corps a donc besoin d’eau le matin pour effectuer ses réparations et l’entretien du côlon et de l’intestin grêle. Ce « travail » sert à maintenir la digestion, à normaliser le poids et à ralentir le vieillissement. Si vous irriguez votre système chaque matin avec de l’eau pure, votre santé s’en trouvera améliorée. Si vous attendez d’aller à la selle avant le petit-déjeuner, vous ferez la meilleure chose pour votre côlon !

  • Entre 7h00 et 15h00, il est temps de se … CARBURER

Les glucides, tels que les céréales et leurs dérivés doivent être consommés dans la première partie de la journée; au petit-déjeuner et au déjeuner (entre  7.00 h et 15.00 h ), afin que les hormones cortisoniques puissent intervenir pour contrecarrer l’action de l’insuline.

  • Entre 13h00 et 16h00 il est important … DÉJEUNER

Le repas principal doit être pris entre 13h00 et le 16h00 afin que les hormones thyroïdiennes puissent convertir ce que vous mangez en énergie.

  • Entre 15h00 et 21h00, il est temps de s’approvisionner en PROTEINE

Les protéines, telles que la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers, devraient constituer la base alimentaire du dîner, en prenant soin de ne pas les associer aux glucides. Il est bon qu’elles soient consommées au cours du repas du soir pour soutenir le travail nocturne de la GH dans la construction musculaire.

Les huiles et les graisses doivent nécessairement accompagner chaque repas en quantité adéquate. Les huiles insaturées telles que l’huile EVO, de sésame ou de tournesol, les graisses biologiques pressées à froid et les graisses saturées telles que l’huile de noix de coco et les glandes de beurre sont préférables.

Les légumes doivent être frais, de saison et s’ils sont cuisinés selon des techniques délicates, telles que la cuisson à la vapeur ou au wok. Ce sont les compagnons de chaque repas.

Les fruits, également frais et de saison, doivent être consommés en dehors des repas et avant 18h00. Ayant un effet acidifiant, selon les rythmes circadiens de l’estomac et de la rate/pancréas, ils augmentent la sécrétion gastrique.

La consommation d’alcool comme le vin et la bière n’est pas recommandée au déjeuner et tolérée au dîner car, le vin en particulier, favorise la digestion des protéines.

Dédiez-vous avec amour à la préparation de vos aliments, asseyez-vous à table, détendez-vous et mastiquez lentement avec conscience et gratitude. Vous êtes vivant grâce à l’esprit et à la magie qu’est la vie, mais vous êtes surtout vivant grâce à la nourriture que vous mangez. Lorsque vous vous nourrissez consciemment, vous nourrissez votre vie, vous ne vous remplissez pas l’estomac. Et n’oubliez pas que ce que vous avez cuisiné et fait avec vos mains vibre avec votre énergie, mettez-y une bonne vibration pendant que vous le préparez.