Les patients atteints de fibromyalgie souffrent souvent beaucoup de leur maladie. Comme il existe différentes approches de traitement, mais pas de concept de thérapie uniforme, de nombreux patients souhaitent pouvoir faire quelque chose eux-mêmes. L’Internet est souvent le premier port d’escale. Découvrez de nombreux trucs et conseils, qui traitent souvent du thème de la nutrition. Des recettes et des aliments interdits à la guérison par l’alimentation, de nombreux guides promettent un soulagement par un changement de régime alimentaire. Cependant, il n’existe pas de connaissances scientifiquement prouvées sur les effets du régime alimentaire sur la fibromyalgie. Les personnes concernées doivent donc lire ces recommandations d’un œil critique et, en cas de doute, demander conseil à leur médecin.

Thérapie multimodale pour la fibromyalgie

Le syndrome de fibromyalgie est une maladie chronique dans laquelle, en plus de la douleur dans différentes parties du corps, de nombreux autres symptômes tels que des troubles du sommeil, une dépression ou des plaintes gastro-intestinales peuvent apparaître. Les causes de la fibromyalgie sont largement inconnues et une guérison complète n’est pas possible. Le traitement est souvent basé sur la thérapie multimodale, qui comprend un entraînement physique en combinaison avec une thérapie de relaxation et des procédures psychothérapeutiques. Des médicaments tels que les analgésiques ou les antidépresseurs peuvent être utilisés temporairement dans certaines circonstances.

Aucune preuve d’influence alimentaire

Si l’efficacité de l’entraînement physique et de la thérapie par l’exercice a été scientifiquement prouvée, on manque de données fiables provenant d’études sur l’influence du régime alimentaire sur le traitement de la fibromyalgie. Bien que quelques petites études aient été menées pour étudier l’effet de différents régimes alimentaires sur les symptômes chez les patients atteints de fibromyalgie, certaines études ne sont pas encore terminées. Cependant, les résultats n’ont pas fourni de preuves concluantes d’un effet, de sorte que la directive pour le traitement de la fibromyalgie ne recommande pas un régime alimentaire spécifique.

Les compléments alimentaires ne sont pas recommandés

Il est souvent conseillé aux patients atteints de fibromyalgie de prendre des compléments alimentaires contenant des vitamines, de la L-carnitine ou du magnésium. Cependant, les experts s’accordent à dire qu’il ne faut pas s’attendre à un effet positif sur les symptômes de la fibromyalgie. En outre, certains compléments alimentaires peuvent avoir des effets secondaires ou faire l’objet d’un surdosage accidentel. Vous ne devez donc pas prendre de compléments alimentaires par vous-même, mais seulement après avoir consulté votre médecin, par exemple, si une carence en vitamines a été détectée dans votre analyse de sang.

Fibromyalgie : un régime végétarien peut aider

Souvent, les personnes concernées lisent également la recommandation de suivre un régime végétarien ou végétalien. En fait, deux études ont été menées dans lesquelles on a observé un soulagement de la douleur chez des patients suivant un régime végétarien. Une étude a comparé l’effet d’un régime végétarien avec l’ingrédient actif amitriptyline. Cependant, l’amitriptyline a eu un effet antidouleur plus important que le régime alimentaire. Dans une autre étude, une partie des patients a été nourrie avec un régime végétarien cru à faible teneur en sel et a été comparée à un groupe de contrôle de patients qui n’ont pas changé leur régime. Un effet positif de la modification du régime alimentaire sur les symptômes a été observé.

Test d’incompatibilités éventuellement utile

Un autre conseil courant pour les patients atteints de fibromyalgie est d’éviter certains aliments comme le sucre. Aucune étude n’a étudié l’efficacité de telles interdictions générales dans la fibromyalgie. Cependant, dans une étude, un test d’intolérance alimentaire a été effectué sur un groupe de patients et, sur la base des résultats, un programme alimentaire a été élaboré avec renoncement à certains composants alimentaires tels que le gluten. Contrairement au groupe de contrôle sans changement de régime alimentaire, les patients du premier groupe ont signalé une réduction de moitié de la douleur.

Pour voir les résultats de l’étude d’un œil critique

Toutefois, pour interpréter correctement ces résultats, il faut examiner de plus près la structure des études. Dans l’étude, les deux groupes comparés étaient composés de 40 et 11 patients, respectivement. Dans les deux études sur les régimes végétariens, le nombre de patients participants était également faible. Cependant, un facteur qui contribue au fait que les résultats d’une étude peuvent conduire à des preuves scientifiques et donc à des recommandations d’application générale est un nombre suffisamment important de personnes testées. C’est pourquoi les résultats des recherches menées à ce jour peuvent au mieux fournir des indications sur une possible influence des formes alimentaires étudiées sur les symptômes de la fibromyalgie.

Faire ce qui est bien

Néanmoins, de nombreux patients rapportent des expériences positives de changement de régime alimentaire. Les personnes concernées peuvent certainement tirer profit d’un changement de leurs habitudes alimentaires ou de l’abandon de certains aliments. Cependant, il n’existe pas de plan de repas généralement valable ou de nourriture et de boisson correctes pour la fibromyalgie. Chaque patient doit plutôt tester par lui-même ce qui est bon pour lui en termes de délices culinaires. Cependant, les formes extrêmes de nutrition, telles que les aliments végétariens crus à faible teneur en sel ou les régimes végétaliens, comportent le risque d’un approvisionnement insuffisant en nutriments. Afin de faire quelque chose de bien pour leur santé, les patients atteints de fibromyalgie. Comme toutes les autres personnes doivent donc faire attention à une alimentation saine et équilibrée, qui peut également contenir du sucre et des produits animaux avec modération.