Le cuivre est un oligo-élément présent dans le coprs en quantité infime : 75 à 150 mg, mais il a un rôle très important. Son action ne peut être séparée de celle des autres minéraux, en particulier le zinc, le manganèse , le fer et le magnésiumSTOCKAGE DANS L’ORGANISMELe foie a la teneur la plus élevée dans l’organisme en cuivre, le cerveau venant en second tandis que les autres organes et tissus en contiennent beaucoup moins. Le foie du nouveau-né à terme contient à peu près 7 fois plus de cuivre que le foie de l’homme adulte et il faut entre 5 et 15 ans pour abaisser ce taux de cuivre au niveau de l’adulte.PRINCIPALES FONCTIONSLe cuivre entre dans la composition de plusieurs enzymes nécéssaires aux processus d’oxydo-réductionIl intervient dans la synthèse des protéinesDans l’absorption du ferDans la formations des globules rougesPRINCPAUX SYMPTOMES DE CARENCELa carence en cuivre n’existe pas chez l’adulte et l’enfant, sauf dans le cas particulier d’une nutrition exclusivement par voie injectable.Par contre des carences en cuivre ont été décrites chez des nourrissons nourris exclusivement et pendant trop longtemps au lait de vache, qui est très pauvre en cuivre.PRINCIPALES SOURCES NATURELLESLes aliments les plus riches en cuivre sont les foies d’animaux, les coquillages et les crustacés, les légumes secs, les champignons, les fruits oléaginaux, les viandes sauf le bœuf et le mouton) et les poissons. On en trouve aussi dans las légumes verts et les fruits frais. En revanche, le lait, les laitages, le fromage, le pain blanc en fournissent très peu.