Les raisons de l’intoxication d’un chien sont nombreuses et peuvent être liées à différents éléments à savoir : produits chimiques, aliments, plantes, animaux… Mais, le plus difficile dans la survenue d’une intoxication alimentaire chez le chien est la reconnaissance du mal. Or, si vous ne savez pas ce dont souffre votre animal de compagnie, vous ne saurez pas comment réagir. Pour vous aider, découvrez comment reconnaître et soigner l’intoxication alimentaire chez un chien.

L’intoxication alimentaire : qu’est-ce que c’est ?

La toxi-infection alimentaire ou intoxication alimentaire est une infection digestive généralement causée par l’ingestion de certaines substances qu’elles soient alimentaires ou non. Ces différentes substances sont causées par des agents pathogènes comme les virus, les bactéries ou les parasites. Les chiens sont particulièrement sujets à ce mal, car ils ont tendance à manger tout ce qu’ils trouvent sur leur chemin.

Les symptômes de l’intoxication alimentaire chez le chien

Pour savoir si votre animal de compagnie souffre d’une intoxication alimentaire, vous devez reconnaître les symptômes qui sont liés à ce mal. Certains de ces symptômes sont semblables à ceux de la gastro-entérite, c’est donc pour cela que vous devez être vigilant. Ainsi donc parmi les symptômes de l’intoxication alimentaire chez le chien, on a :

  • La diarrhée du chien avec des selles liquides ;
  • Les tremblements ;
  • Une hyper salivation ;
  • Une perte d’appétit ;
  • De la fièvre ;
  • Des difficultés respiratoires ;
  • La paralysie ;
  • Les convulsions ;
  • Des vomissements ;
  • Des maux de ventre ;
  • Le coma dans les cas les plus graves.

La santé d’un chien intoxiqué peut vite se détériorer surtout si la prise en charge n’est pas réalisée comme elle le devrait. Par conséquent, il est conseillé de consulter un vétérinaire dès que vous soupçonnez une intoxication pour éviter une situation plus complexe.

Les causes de l’intoxication alimentaire chez le chien

Si le chien vit avec l’homme depuis longtemps, il n’en reste pas moins un animal qui a une alimentation qui lui est propre. Certains aliments consommés par l’homme ne peuvent pas être ingérés par le chien, parce qu’ils pourraient l’intoxiquer. Parmi ces aliments, il y a :

  • le chocolat
  • les raisins
  • les pommes de terre crues
  • des plantes de la famille des Allium (oignon, ail, ciboulette…) ou d’autres espèces comme le laurier-rose, la menthe, le lys, certains champignons…
  • les céréales contaminées par des moisissures…

D’autres éléments tels que les pesticides, les produits ménagers, les médicaments pour les hommes, certaines huiles essentielles… sont toxiques pour les hommes. Même des animaux comme les crapauds ou les chenilles concessionnaires peuvent entraîner une intoxication alimentaire chez votre chien. L’intoxication alimentaire peut toucher n’importe quelle race de chien et ne dépend pas de l’âge. Un petit chien ou un chien adulte peut tomber malade et faire face à une véritable urgence s’il souffre d’une intoxication alimentaire.

Comment soigner une intoxication chez le chien ?

L’intoxication alimentaire pouvant être fatale pour votre chien, l’une des premières choses à faire dès lors que vous apercevez les symptômes est d’appeler un vétérinaire. Celui-ci vous demandera probablement d’emmener votre animal pour des analyses afin de déterminer la cause exacte de l’intoxication. Ce n’est qu’après cela qu’il pourra prescrire un traitement adapté. Cependant, si l’empoisonnement est survenu moins de 30 minutes avant l’appel au vétérinaire, celui-ci peut vous demander de faire vomir le chien. Cette option n’est en revanche pas valable si l’élément toxique est à base d’acide ou d’ammoniaque. Par ailleurs, ne vous précipitez jamais pour donner du lait à un chien empoisonné, car c’est un produit qui pourrait accélérer l’absorption des substances liposolubles.

Dans tous les cas, il est indispensable de conduire votre chien dans une clinique spécialisée afin que ce dernier puisse recevoir les soins adéquats. Le traitement des intoxications chez le chien peut se faire de différentes manières. En effet, le vétérinaire peut recourir à des antidotes pour traiter le mal. Cette option est tout de même très limitée à cause du faible nombre d’antidotes disponibles à ce jour. Les mesures éliminatoires et les traitements symptomatiques sont les autres moyens qui permettent de traiter une intoxication alimentaire chez le chien. Perfusion, laxatifs, intraveineuse… font partie des différentes possibilités envisagées.

Prévenir l’intoxication chez le chien

Le meilleur moyen d’éviter une intoxication chez le chien est la prévention. Prenez le temps d’identifier tous les éléments toxiques (plantes, produits ménagers…) présents dans l’environnement de votre animal et faites-les disparaître. Cela est encore plus important lorsque vous avez des chiots, car ils ont tendance à s’amuser avec tout ce qu’ils trouvent. Vous devez aussi faire attention aux aliments que vous donnez à votre animal pour éviter tout risque.