Les médias ne cessent d’annoncer que les compléments alimentaires sont un pur gaspillage d’argent. Récemment, il a même été dit que les acides gras oméga-3 pouvaient être sauvés. Les dernières recherches montrent que les acides gras oméga-3 devraient constituer une part importante de tout programme anti-âge, car ils peuvent apparemment arrêter le processus de vieillissement et les plaintes typiques de la vieillesse.

Les acides gras oméga-3 stoppent le processus de vieillissement

Dans une méta-analyse, les données de 68 680 personnes au total ont été évaluées. Il aurait découvert que les acides gras oméga-3, ces acides gras polyinsaturés qui sont si rares dans l’alimentation moderne, ne peuvent pas avoir un effet particulièrement impressionnant sur la santé humaine. Du moins, pas en ce qui concerne les maladies cardiovasculaires.

Cependant, il a été découvert plus tard que l’analyse comprenait également des données provenant de participants qui prenaient des suppléments d’oméga-3 dans un court laps de temps ou à des doses trop faibles. Cependant, les compléments alimentaires ne peuvent produire des effets significatifs que s’ils sont pris à une dose appropriée et dans un certain délai minimum. Les acides gras oméga-3 peuvent non seulement avoir des effets anti-inflammatoires, peuvent protéger le cœur et les vaisseaux sanguins, mais peuvent également retarder particulièrement le processus de vieillissement.

Les acides gras oméga-3 : plus efficaces que jamais

Cependant, même les auteurs de cette étude avaient personnellement noté qu’une analyse des données des patients, prenant en compte la dose, la forme et la durée de l’apport, aurait été bien plus adaptée pour identifier les relations concrètes entre les acides gras oméga-3 et leurs effets.

Malheureusement, cette apparente faiblesse de ladite analyse n’a pas empêché les médias grand public de faire des titres négatifs sur les acides gras oméga-3 et de proclamer que ces huiles n’ont aucun avantage pour la santé. Pas de chance pour ceux qui ont cru à cette diffamation.

Les acides gras oméga-3 améliorent la nutrition

Une récente étude en double aveugle contrôlée par placebo menée par l’université d’État de l’Ohio (publiée dans la revue Brain, Behavior, and Immunity) a maintenant confirmé que les huiles riches en oméga-3 peuvent effectivement avoir des effets positifs sur la santé.

Les participants à l’étude ont été sélectionnés en fonction des critères suivants : Ils doivent être en surpoids et d’un âge moyen. En outre, ils doivent être en bonne santé mais présentent déjà des niveaux élevés d’inflammation dans le sang.

Ainsi, une influence possible des acides gras oméga-3 sur les processus inflammatoires chroniques pourrait être clairement perceptible.

Les participants ont été divisés en trois groupes. Sur une période de quatre mois, ils ont pris un complément alimentaire quotidien contenant des acides gras oméga-3 ou un placebo.

Le groupe 1 a reçu des capsules contenant 1,25 grammes d’acides gras oméga-3 et le groupe 2 des capsules contenant 2,5 grammes d’acides gras oméga-3. Le groupe témoin a reçu des capsules contenant un mélange de graisses conforme au régime alimentaire occidental habituel.

Les acides gras oméga-3 protègent le matériel génétique

Les groupes 1 et 2 ont pu améliorer considérablement le schéma d’acides gras de leur alimentation grâce à l’apport d’oméga-3, ce qui s’est traduit par un rapport oméga-3-oméga-6 plus favorable. Il est maintenant démontré que cette modification de la composition en acides gras des deux groupes oméga-3 pourrait conduire à une meilleure protection du matériel génétique (ADN) dans les globules blancs.

Le secret de l’immortalité ?

À quoi ressemble exactement cette protection de l’ADN ? Le matériel génétique, sous la forme de 46 chromosomes, se trouve dans presque toutes les cellules du corps. Aux extrémités de chaque chromosome se trouvent des « télomères ».

Si une cellule se divise maintenant, les chromosomes de la cellule d’origine doivent d’abord doubler afin que la nouvelle cellule puisse également recevoir un ensemble complet de chromosomes et donc le matériel génétique complet. A chaque division cellulaire, les télomères se raccourcissent d’un petit morceau.

Lorsque les télomères sont devenus très courts après plusieurs centaines de divisions cellulaires, la cellule ne peut plus se diviser. Il meurt. Les télomères font donc en sorte que les cellules ne puissent pas se diviser à l’infini. S’il n’y avait pas de télomères, vous seriez presque immortels car vos cellules pourraient se diviser aussi souvent qu’elles le voudraient.

La recherche sur le vieillissement se concentre donc depuis de nombreuses années sur la recherche de méthodes permettant d’arrêter ce raccourcissement continu des télomères et donc de ralentir le processus de vieillissement.

Les acides gras oméga-3 ralentissent le processus de vieillissement

Les chercheurs ont maintenant découvert que les télomères des globules blancs peuvent être prolongés si les personnes concernées assurent un rapport sain entre les acides gras dans leur alimentation, c’est-à-dire consomment plus d’acides gras oméga-3.

Mais comment les acides gras oméga-3 ou le rapport optimisé des acides gras peuvent-ils donner ces résultats étonnants ?

Les acides gras oméga-3 réduisent les marqueurs d’inflammation

Les compléments alimentaires contenant des acides gras oméga-3 ont un fort effet anti-inflammatoire. Les chercheurs ont constaté qu’il y avait une réduction significative des marqueurs inflammatoires dans le sang des participants à l’étude qui prenaient des acides gras oméga-3. Dans le groupe qui a pris 1,25 gramme d’acides gras oméga-3, les marqueurs d’inflammation (interleukine-6 (IL-6)) ont chuté de 10 %, dans le groupe de 2,5 grammes, ils ont baissé de 12 %.

En revanche, le groupe placebo, qui n’a pas pris d’acides gras oméga-3 mais le mélange de graisses habituel, a souffert d’une augmentation des marqueurs d’inflammation de pas moins de 36 % à la fin de l’étude.

Plus l’inflammation est faible, plus la personne est jeune

Dans le même temps, les scientifiques ont découvert une corrélation entre le niveau d’inflammation et la longueur des télomères. Ainsi, une réduction des valeurs d’inflammation semble s’accompagner d’un allongement des télomères.

Cette découverte suggère fortement que ce sont les processus inflammatoires qui conduisent à un raccourcissement des télomères supérieur à la moyenne et donc à une accélération du processus de vieillissement.

Les acides gras oméga-3 réduisent le stress oxydatif

Un professeur a également déclaré que les personnes souffrant de maladies chroniques ou de stress chronique peuvent particulièrement bénéficier de compléments alimentaires contenant des acides gras oméga-3, car il a été démontré qu’une supplémentation suffisante et surtout régulière en compléments alimentaires contenant des oméga-3 pouvait réduire le stress oxydatif de 15 % – par rapport au groupe placebo.

Un rapport d’acides gras optimisé assure donc également une réduction des radicaux libres dans le sang.

Les acides gras oméga-3 prolongent la jeunesse

Comme l’inflammation chronique est présente dans presque toutes les affections typiques liées à l’âge, telles que les maladies coronariennes, le diabète de type 2, l’arthrite et même la maladie d’Alzheimer, l’étude suggère que la prise régulière de compléments alimentaires de haute qualité contenant des acides gras oméga-3 pourrait réduire de manière significative le risque de développer les affections liées à l’âge mentionnées ci-dessus.

Un bon apport en acides gras oméga-3

Les acides gras oméga-3 peuvent être pris de plusieurs façons. Une alimentation riche en légumes, en chanvre, en graines de lin et de chia, en huile de chanvre et de lin et, si vous le souhaitez, en poissons de mer fournit déjà un certain apport de base en acides gras oméga-3.

Cependant, si vous mangez également de nombreux produits céréaliers (pain, boulangerie et pâtisserie), de la viande et des produits laitiers ainsi que des huiles végétales comme l’huile de tournesol ou de carthame, le rapport des acides gras va à nouveau évoluer en faveur des acides gras oméga-6.

Cependant, un complément alimentaire de haute qualité riche en oméga-3, comme les capsules d’huile de krill ou les préparations végétaliennes d’oméga-3, peut à nouveau optimiser le rapport des acides gras et assurer un apport suffisant en acides gras oméga-3.

Huile de krill au lieu d’huile de poisson

Si vous souhaitez savoir pourquoi l’huile de krill est tellement plus digeste que l’huile de poisson, pourquoi des études ont montré que l’huile de krill réduit le taux de cholestérol bien plus que l’huile de poisson, pourquoi l’huile de krill est si efficace contre le syndrome prémenstruel, pourquoi l’huile de krill devrait être un élément important du traitement de l’artériosclérose et des rhumatismes, et pourquoi l’huile de krill pourrait soulager les douleurs articulaires en quelques jours, alors lisez tout sur l’huile de krill : L’huile de krill peut changer votre vie.

Couverture végétalienne des besoins en oméga-3

Si vous suivez un régime végétalien et que vous ne souhaitez pas inclure du poisson ou de l’huile de krill dans votre alimentation, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour répondre à vos besoins en oméga-3 végétaliens ici : Couverture végétalienne des besoins en oméga-3

Le dosage correct des acides gras oméga-3 est essentiel. Comme de nombreuses préparations sont sous-dosées et peuvent donc naturellement n’avoir aucun effet, surtout si vous souhaitez utiliser les Omega-3-Fettsäuren à des fins thérapeutiques.